François Hamon la dernière synthèse du PS

Les votant.e.s à la primaires du PS ont donc utilisé bulletin Hamon pour clore le chapitre désastreux que Manuel Valls et Francois Hollande avaient rédigé durant ce quinquennat écoeurant. Commençons par les remercier. Bon débarras!

visuel-campagneCette défaite cinglante du président et du premier de ses ministres illustrent bien le rejet des choix sociaux libéraux qu’ils ont incarné. En parallèle, cette gifle, après celle prise par l’ancien président Nicolas Sarkozy, prouve la justesse du slogan qui accompagnait la caravane de la France Insoumise, de quartier en quartier, cet été: Je vote, ils dégagent. Lire la suite François Hamon la dernière synthèse du PS

Libéré.e.s, délivré.e.s

En deux semaines, le paysage politique est débarrassé des deux derniers présidents qui cherchaient à poursuivre leurs besognes. Ce sont maintenant leur premier ministre qu’il faudra congédier.

648x415_montage-20-minutes-alain-juppe-nicolas-sarkozy-francois-hollandeLes militant.e.s de droite n’ont pas choisi le « meilleur d’entre eux » comme était surnommé Juppé par Chirac, mais ils et elles ont fait le choix de Fillon c’est-à-dire le « collaborateur » du pire d’entre eux, pour notre modèle social. C’est un programme réactionnaire, antisocial, anti écologique et traditionaliste qui lui a permis de s’imposer dans son camp. Ce programme, que des sondeurs décrédibilisés par leurs horoscopes foireux veulent nous présenter comme attendu par des millions de français.e.s, est à des années lumières des attentes que partagent les montreuilloises et les montreuillois. Je n’ai pas rencontré de foules enthousiastes à l’idée de supprimer l’impôt sur la fortune que paient 340 000 personnes en France. A Montreuil, en 2015, selon le ministère, 231 foyers étaient assujettis à l’ISF pour un patrimoine moyen de 2 316 897 euros et ont du régler, en moyenne, la somme de 8900 euros d’impôt sur la fortune. J’imagine que nombre de foyers montreuillois aimeraient pouvoir contribuer comme eux à 0.38% sur un patrimoine conséquent.

Lire la suite Libéré.e.s, délivré.e.s