La santé, notre bien commun

débat santé

Le voilà!
La publication des livrets thématiques de la France insoumise se poursuit, et celui de la santé est le 22ème de cette longue série qui étoffe le programme l’Avenir en Commun.

Rendu public mardi 7 mars dernier, à l’occasion de la journée de mobilisation intersyndicale de la santé et du social, je suis fière de co-animer ce groupe de travail aux côtés de Frédéric Pierru, sociologue au CNRS et Noam Ambrourousi, haut fonctionnaire au ministère de la santé et des affaires sociales.

J’apporte en effet ma pierre à l’édifice en ma qualité d’élue à la santé à Montreuil. C’est une ville de Seine-Saint-Denis qui compte près de 105 000 habitant-e-s. Un territoire qualifié de « fragile » par l’Agence Régionale de Santé (ARS) dû au nombre non négligeable il est vrai, de médecins libéraux partis en retraite ou sur le départ.
Et pourtant  cette ville compte un hôpital intercommunal, cinq centres de santé municipaux dont j’ai la responsabilité politique. Je dis « et pourtant » car au cours des réunions publiques à droite à gauche en France, nos banlieues populaires franciliennes n’en sont pas (encore) au stade de désertification médicale et hospitalière que connaissent les petites, moyennes et grandes villes de province.

J’ai fait par ailleurs mes armes depuis mars 2014 en siégeant au conseil de surveillance de Ville-Evrard, établissement psychiatrique pour lequel nous (associations de familles et d’usagers – UNAFAM, UDAF, syndicats-CGT et Sud, élu-e-s) avons obtenu la dérogation au Groupement Hospitalier Territorial que voulait imposer l’ARS, même si la loi Touraine nous y autorisait.

Notre proposition phare: le 100% Sécu!

Mais pas seulement!

Ce livret est un projet cohérent de santé publique qui aborde, outre l’offre de soins, plusieurs questions: les inégalités sociales et territoriales, l’articulation avec les politiques économiques et environnementales, et  la démocratisation des politiques de santé. Les moyens financiers doivent être à la hauteur de l’enjeu fixé et nos propositions sont chiffrées.

Je vous invite à regarder l’émission spéciale CHIFFRAGE DU PROGRAMME diffusée le 19 février 2017 à partir de 2h49.

Je n’en dis pas plus, je vous laisse découvrir le livret SANTE.

Diffusez-le sans modération!

Riva