Quand BFMTV milite pour Macron

bfmtv-20-01-2016-emmanuel-macronC’est au détour d’un passage sur les réseaux sociaux cette semaine, que j’ai vu un lien partagé par William, un de mes contacts. Mais pourquoi Macron est-il si soutenu par BFM TV ? Accompagné du commentaire de William : « Sacrés potes de macron : Patrick Drahi patron surendetté de sfr numericable et exilé fiscal en suisse, qui n’a pas hésité a fermer une bon épartir des boutiques numericable entre autres choses… Et ce gars ne serait ni de droite ni de gauche ? C’est un leurre rien de plus ouvrez les yeux ! « .

Même si sur le moment je ne me suis fait aucune illusion sur ce qu’allait révéler le contenu de cet article et le questionnement du titre, et ainsi que nous le dévoile le commentaire de William, j’avais déjà en tête que les médias, dans leur grande majorité, n’étaient pas tenu par des gauchistes rêvant du grand soir, mais étaient plutôt à la solde du capital. Quelques exemples ci-dessous pour ne pas oublier la main mise des grands patrons sur nos médias qui nous donnent tous les jours « la vérité vraie de la réalité du monde ».

Arnaud Lagardère

Grand ami de Nicolas Sarkozy, l’homme possède une myriade de titres dans les médias et certains dans la presse. Parmi les plus connus : « Elle », « Paris Match », « Le Journal du dimanche », « Europe 1 », « Public », « Télé 7 jours », « Ici Paris » ainsi que des participations (42 %) dans « Marie Claire ». A noter qu’Arnaud Lagardère s’est séparé en octobre 2013 de 10 titres de presse magazine sur les 39 que compte son groupe.

Vincent Bolloré

L’industriel et homme d’affaires est devenu en 2012 le premier actionnaire et en 2014 le président du conseil de surveillance de Vivendi. A ce titre, il dirige le groupe « Canal + » qui compte les chaînes « D8 » et « I-télé ». A noter que l’homme possède aussi via le groupe Bolloré le quotidien gratuit « Direct Matin ».

Serge Dassault

Le titre phare du groupe Dassault est « Le Figaro » que l’homme d’affaires et politique a acheté en 2004 via la Socpresse, un groupe de presse. En plus du quotidien de droite, Serge Dassault possède tous ses dérivés : « Figaro Madame », « Figaro Magazine », etc.

Xavier Niel, Pierre Bergé, Mathieu Pigasse

Le patron de Free, avec Pierre Bergé et le banquier Mathieu Pigasse, a acheté en 2010 le groupe « Le Monde » qui comprend le quotidien du soir ainsi que « Courrier international », « La Vie » et « Télérama ». En 2014, le trio achète « Le Nouvel Observateur », rebaptisé « L’Obs ». De son côté, Mathieu Pigasse est propriétaire des « Inrockuptibles ».

 

« Ouvrez les yeux » comme nous le dit William. J’ai pris quelques minutes pour lire l’article d’ Économie Matin, ce que je vous conseille également, et en savoir un peu plus sur ce lien entre la chaine et le candidat auto-proclamé venu de la banque Rothschild! Certes l’article date de novembre dernier mais il a le mérite de nous expliquer en détail le fond de l’affaire du rachat de SFR par le multimillionnaire évadé fiscal, Patrick Drahi! Et de nous rappeler les liens entre le grand patronat et l’ancien ministre de l’Économie, de l’Industrie et du Numérique du gouvernement Manuel Valls.

D’ailleurs en décembre dernier Jean-Jacques Bourdin demandait aux internautes : «Est-ce que les médias nous mentent ? Votez !». Bien entendu il ne s’attendait certainement pas à ce que 91% des personnes répondent Oui à la question. Remettant en cause la crédibilité des médias.

Ne nous faisons donc pas d’idée sur la « belle gueule » d’Emmanuel Macron que nous présentent les médias, le diable revêt toujours de multiple visages pour cacher ses intentions! En l’occurence, celles du patronat et de la loi El khomri. « Le candidat du travail » comme aime s’appeler Emmanuel Macron, n’est pas vraiment l’ami des travailleurs-euses, mais plutôt celui des banquiers et des grands patrons.

Alors qu’avec Jean-Luc Mélenchon, le candidat de la France Insoumise, nous voulons une « Sécurité sociale intégrale « , Emmanuel Macron lui veut supprimer les cotisations sociales pour les financer par la CSG.

Vous êtes donc prévenus, la prochaine fois que vous verrez Macron à la télé ou dans votre journal, demandez vous si il n’y a pas anguille sous roche!

Franck