Montreuil poursuit son engagement contre les violences faites aux femmes

7_logo_montreuilCommuniqué de presse
Ville de Montreuil
Montreuil, le jeudi 24 novembre 2016

Signataire de la Charte européenne pour l’égalité des femmes et des hommes dans la vie locale, Montreuil s’est engagée à décliner un plan d’actions en faveur des droits des femmes et de lutte contre les violences faites aux femmes.

Ce plan 2014-2016 apporte aide et soutien aux associations œuvrant dans ces domaines. Au début de l’automne, les élus de Montreuil ont voté un soutien financier à la mise en place d’une permanence hebdomadaire d’information et d’accompagnement des Femmes Victimes de Violences. Ces permanences se tiennent alternativement à la Maison des Femmes de Montreuil et au sein du Centre municipal de santé Savattero mis gracieusement à disposition du Centre d’Information sur les Droits des Femmes (C.I.D.F.F 93) par la Ville.

Les femmes victimes de violences y trouvent de l’information juridique, une évaluation de leur situation particulière et un accompagnement spécifique afin de les orienter auprès de partenaires investis dans ces problématiques. Pour Montreuil il est prioritaire de soutenir toutes les actions conduites en faveur de la promotion de l’égalité entre les femmes et les hommes, de l’accès au droit, à l’emploi et de l’aide aux victimes.

Au-delà de ce lieu d’accueil, d’écoute et de soutien, Montreuil, avec sa Mission Droits des femmes, est attentive tout au long de l’année à la situation des femmes victimes de violences. Des initiatives et actions concrètes sont organisées avec les Centres municipaux de Santé, la Maison des Femmes de Montreuil et le tissu associatif pour :
– apporter de l’aide aux femmes confrontées à ces situations intolérables ;
– aider les femmes à faire respecter leurs droits ;
– trouver des solutions d’accompagnement individualisé ;
– sensibiliser le plus grand nombre à la réalité de situations vécues.

Faire changer les mentalités et les pratiques est un combat de longue haleine que toutes et tous doivent mener. Le pilotage et la mise en œuvre des actions en faveur de la lutte contre les violences faites aux femmes à Montreuil ne sont donc pas uniquement l’affaire de la mission Droits des femmes de la Ville mais repose sur l’engagement de toutes et tous et l’implication de chacune et chacun, quelle que soit sa fonction.

Montreuil est ainsi déterminée à faire changer les mentalités, car la Ville est convaincue que l’avenir est au respect des droits pour toutes et tous. A l’approches de la Journée internationale contre les violences faites aux femmes, le vendredi 25 novembre, la Ville de Montreuil organise dès ce dimanche 13 novembre et jusqu’au 5 décembre prochain, plusieurs ateliers, représentations et rencontres autour d’un fléau qui ne devrait plus exister :

– Stage d’auto-défense féministe ouvert à toutes Les dimanche 13 et 20 novembre, de 9h30 à 17h, Centre Jean-Lurçat, 5, place du Marché
– Stage de deux jours animé par l’association Autodéfense et Ressources pour le Choix et l’Autonomie des Femmes (ARCAF), proposé à un groupe d’adolescentes (à partir de 16 ans) et de femmes, qui pourront acquérir des moyens de se défendre, de prévenir les agressions, de prendre conscience de sa force et de (re)prendre confiance en soi. Plus d’informations : https://assoarcaf.wordpress.com/stages/riposte/

Spectacle de Théâtre Forum de la Compagnie réunionnaise « Les bardzour d’fanm »
Mardi 29 novembre, à 14h, au Théâtre de la Noue, 12, places, Berthie-Albrecht

La violence physique à l’égard des femmes est un fléau identifié mais il en est un beaucoup moins flagrant, plus insidieux, qui avance masqué, et agit sous les dehors trompeurs de l’accès aux loisirs et de l’épanouissement individuel de la « féminité ». Il s’agit de la dictature du loisir et la marchandisation de la féminité ! C’est une violence intellectuelle, morale, psychologique, entretenue par des siècles d’habitude et consiste à contenir la femme dans le rôle de la « ravissante idiote » en la détournant si possible des outils qui ouvrent la voie de l’émancipation et de la résistance. Ne nous y trompons pas, cette violence-là doit, elle aussi, être combattue, car c’est elle qui crée les conditions pour que la violence physique s’exerce. Le théâtre-forum se compose de 3 saynètes intitulées :
« Le chantier »: Les conditions de travail, les difficultés et la considération des femmes dans un métier dit d’homme;
« L’éducation des enfants » : est-elle essentiellement réservée aux femmes et pourquoi ?;
« Être belle » : peut-on vraiment s’habiller comme on veut, quand on est une femme ?

Rencontre professionnelle de Montreuil dans le cadre de la Journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes :
Lundi 5 décembre, de 9h à 17h, à Comme Vous Emoi, 5, rue de la Révolution, M°Robespierre.
Journée consacrée à la présentation du nouveau guide et annuaire des professionnel-le-s de Montreuil édité par la Ville et élaboré par le réseau local de lutte contre les violences faites aux femmes et aux jeunes filles.