16 JUIN : MOBILISATION POUR L’HOPITAL PUBLIC

APPEL DU COMITE DE DEFENSE DU CHI A. GREGOIRE A  MONTREUIL

16 JUIN : MOBILISATION POUR L’HOPITAL PUBLIC

La grave crise sanitaire que nous venons de vivre atteste, s’il y en avait besoin, de la nécessité d’un système de santé public en bonne forme. L’épreuve que nous venons de subir a montré combien avaient raison celles et ceux- et nous en sommes- qui alertaient depuis plusieurs mois, voire des années, sur l’extrême  indigence et donc de la faiblesse de l’hôpital public. Celui-ci n’a tenu que par la mobilisation, l’engagement professionnel des hospitalier.e.s, dans un dénuement matériel inimaginable et par l’arrêt des prises en charge des malades non-covid et non urgentes, provoquant ainsi des ruptures de soins graves de conséquences. Ainsi à l’hôpital intercommunal A. Grégoire de notre bassin de vie, sans protections au départ, toutes les catégories de personnels, secondées par des élèves bénévoles, ont pris en charge  jusqu’à 200 patients au même moment, sans compter leur temps et au péril de leur propre santé !

Nous n’acceptons pas cet état de fait. Il résulte d’une politique soutenue depuis de nombreuses années, d’austérité et d’effacement de l’hôpital public !

CELA NE DOIT PLUS DURER !

La concertation « Ségur Santé » se révèle bien comme une nouvelle opération de communication : à peine commencée elle soulève déjà des protestations et des mobilisations, jour après jour.

Il ne s’agit en aucun cas d’abandonner la mise en œuvre de la loi « ma santé 2022 ». Au contraire il s’agit « d’aller plus vite et plus fort » dans un vaste plan de destruction  de plusieurs centaines d’hôpitaux de proximité (au nom de la proximité !), en les vidant de services aussi essentiels que les urgences, la maternité, la chirurgie ! Par ailleurs les statuts des personnels médicaux et soignants sont menacés au nom « des rapprochements avec le privé et leurs conditions de travail risquent d’être aggravées par la remise en cause des 35 heures ! Nous sommes très loin des revendications qui unissent les hospitalier.e.s depuis plusieurs mois de mobilisation, seules garantes de soins de qualité et de proximité

Aucun service ne doit fermer, aucune activité ne doit disparaitre à Montreuil, Aulnay et Montfermeil !

Le regroupement de ces trois hôpitaux effectué en juillet 2016, n’a fait que regrouper des déficits cumulés, des endettements insupportables, des établissements en souffrance dans un département lui-même en souffrance !!!Les « plans de retour à l’équilibre financier » repartent de plus belle !

 PAS D’AUTRE SOLUTION : DES MOYENS POUR L’HOPITAL PUBLIC !

 LE 16 JUIN  RETOUVONS-NOUS, SALARIE.ES, USAGER.E.S, POPULATION

A L’HOPITAL, rue Fernand Lamaze à 11 HEURES et 15 HEURES, avec les salarié.e.s

A MONTREUIL sur la PLACE de la Mairie à 18 HEURES, pour un grand rassemblement combatif et citoyen

Contact :defense.chi..gregoire@gmail.com