Télétravail à la ville de Montreuil

Franck

Intervention de Franck Boissier au conseil municipal de Montreuil du 11.12.2019

Cher.e.s Montreuillois.es
Cher.e.s collègues
Monsieur le maire

Bien que nous ne soyons pas des plus favorable au télétravail, cette expérimentation limitée dans le temps, pour 3 mois, et limitée à une journée par semaine, a tout pour nous donner l’illusion d’une démarche bien encadrée. Identification des tâches télétravaillables, maintien du lien entre l’agent et la vie de son service, repenser les modes de gestion du personnel et le lien au temps … etc

Vidéo : https://www.facebook.com/elusfranceinsoumise93100/videos/959928544378063/

Pour autant nous voulons attirer votre attention sur la cible des agents qui pourront bénéficier de cette expérimentation de télétravail. Il vient à penser en premier lieu que cela pourrait plutôt bénéficier aux cadres administratifs et techniques de catégorie A ou B. De notre point de vue, nous considérons qu’il y a d’autres agent.e.s, notamment de catégorie C, qui peuvent postuler à ce dispositif et tout particulièrement dans les secrétariats, qui de façon général sont soucieux.ses du travail bien fait, du service rendu et dont les tâches ne nécessitent pas obligatoirement une présence constante “au bureau”.

De plus cette expérimentation devrait faire l’objet d’un suivi régulier avec les représentant.e.s du personnel et les élu.e.s et d’une évaluation quantitative et qualitative des missions du service et du bien être des agents télétravailleur.euse.s mais également des autres agent.e.s du même service. Bien qu’un bilan soit prévu, entre juillet et septembre 2020, c’est à dire 3 mois après la signature des premières conventions de télétravail. Nous pensons qu’un bilan intermédiaire devrait se faire lors d’un Comité Technique et d’un CHSCT en milieu d’expérimentation, courant mai 2020.