Dieudonné à Montreuil : Ne tolérons pas l’intolérance

 

Communiqué Dieudonné

Le 17 Novembre 2018

Nous, élu·e·s du groupe France insoumise de Montreuil, manifestons notre vive opposition à la tenue de représentations par Monsieur Dieudonné M’bala M’bala à Montreuil.

En date du 15 novembre un arrêté municipal a été pris ordonnant la fermeture provisoire des locaux où se tiennent les représentations après la tenue d’une commission de sécurité-incendie.  En effet, ceux-ci ne sont pas adaptés à la réception de public dans des conditions de sécurité. Mais malgré l’arrêté les représentations continuent.

Au delà de cette fermeture pour des raisons de sécurité nous nous opposons au message véhiculé par Monsieur Dieudonné M’bala M’bala.

Monsieur Dieudonné M’bala M’bala a déjà été condamné à de multiples reprises pour, entre autres : provocation à la haine raciale, injures à caractère antisémites, apologie d’actes de terrorisme et propos antisémites.

Nous rappelons notre attachement à la liberté d’expression, valeur fondamentale de la démocratie.

Cependant, nous n’acceptons pas qu’une personne puisse véhiculer des messages antisémites et incitants à la haine raciale.
Le message de Monsieur Dieudonné M’bala M’bala n’est pas seulement contraire aux valeurs démocratiques mais représente aussi un danger pour la société.

Montreuil et ses citoyen·ne·s sont engagés de longue date  pour la tolérance et contre l’antisémitisme.
C’est ainsi, qu’une délégation de 150 Montreuillois·e·s se rend ce dimanche à Auschwitz-Birkenau dans une démarche active de travail sur la mémoire.

Par ailleurs, nous tenons à soutenir le rassemblement prévu par la Ligue des Droits de l’Homme à Montreuil le 18 novembre contre l’antisémitisme et le racisme.

L’antisémitisme, l’apologie du terrorisme et la haine raciale ne doivent être ni tolérés, ni banalisés, ni diffusés.

Nous demandons donc que des mesures effectives et strictes soient prises pour mettre fin aux représentations de Monsieur Dieudonné M’bala M’bala sur le territoire de notre commune.